• Le danger de la pensée unique

    Le danger de la pensée unique

     

    "Vouloir  conquérir le monde et le manipuler,

    c'est courir à l'échec, je l'ai vécu d'expérience.
    Le monde est réalité spirituelle,
    que l'on n'a pas le droit de manipuler.
    Qui le manipule le fait périr,
    à qui veut s'en saisir il s'échappe."
    -Lao-Tsé-

     

    L'écrivain anglais Aldous Huxley, auteur du célèbre "meilleurs des mondes", a justement dit :

    "Au cours de l'Evolution, la Nature s'est donné une peine extrême pour que chaque individu soit totalement différent de tous les autres. (.....) Physiquement et mentalement, chacun d'entre nous est un être unique. Toute civilisation qui, soit dans l'intérêt de l'efficacité, soit au nom de quelque dogme politique ou religieux, essaye de standardiser l'individu humain, commet un crime contre la nature biologique de l'homme."

    Et nous pouvons ajouter : aussi et surtout contre sa nature spirituelle !
    Je poursuis avec un extrait du livre de Christian Perrac - Devenir libre -

    Or ces deux conseils de bon sens absolument basiques ne sont nullement suivis : la civilisation mondiale actuelle ne se contente pas de vouloir standardiser les êtres humains - ce qui est déjà un immense crime contre le genre humain - elle est en train aussi de s'approprier entièrement le vivant sur notre planète - par exemple, en brevetant les gènes ! - et en prétendant ainsi les modifier.

    Or à qui appartient la nature ?

    Aux être humains ? Nullement ! Car les êtres humains n'ont aucunement participé à sa formation. La nature qui existait bien avant eux, est un cadeau du Créateur de tout, mais un cadeau pour lequel nous avons seulement un droit d'usage mais nullement un droit de propriété, car nous ne sommes que les hôtes de la terre et de la nature et non les propriétaires."

    Nous vivons dans un monde où nous sommes manipulés à notre insu et bien peu d'individus en sont conscients ! nous acceptons des concepts déformés qui n'ont plus rien à voir avec les notions originelles.
     
    L'erreur ne devient pas vérité lorsqu'elle est généralisée et cependant, quand elle est multipliée, elle a un impact très important sur ceux qui ne se posent pas de questions et qui ne soumettent pas ce qu'on leur impose à l'examen de leur conscience.

    Aujourd'hui la majorité des individus sont entravés car ils sont gavés par une multitude d'informations qui les endorment et les trompent avec une grande habilité.
    Beaucoup ne veulent pas voir la réalité telle qu'elle est car cela demande un effort et une vigilance de tous les instants. il est plus facile de suivre les autres, cependant le réveil n'en sera pas moins douloureux !

    Il nous faut nous arracher de toutes nos forces à ce sommeil mortel qui menace de nous engloutir si nous adhérons à la pensée unique. Chacun d'entre nous est détenteur d'un pouvoir extrême. Le monde tel qu'il est n'existe que parce que nous l'alimentons par notre façon de penser. Nous craignons de nous démarquer par peur du jugement des autres. Cette attitude équivaut à la mort de l'esprit, pire tragédie que puisse vivre l'homme !  

    Devenons libres et reprenons les rênes de notre vie. Soumettons à notre conscience tout ce qui nous est proposé. Nous pouvons changer le monde si nous devenons conscients de notre responsabilité et de notre pouvoir.

    La nature se révolte et se retourne contre nous, car nous vivons contre les lois de la vie. Ne passons pas devant tous ces événements sans en comprendre le sens.

    Pensons par nous-même, nous n'avons rien à craindre car le combat pour la liberté intérieure ne peut qu'être porté et cautionné par les lois de la création qui restituent à chacun la rétribution de ses actes.

    Véronique

    Écrit le 10/08/2010

     Texte non libre de droit

    « Fin d'un monde et renaissanceL'autonomie pour vivre libre »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :