• Des pierres pour l’harmonie


    © GORBASH VARVAR
     

    Reconnus depuis des siècles par de nombreuses traditions comme des alliés de guérison naturelle, les pouvoirs des minéraux nous fascinent et peuvent devenir précieux.

    La nature recèle des merveilles qui sont cachées à nos yeux......Des pierres pour l’harmonie

    La nature recèle des merveilles qui sont cachées à nos yeux......

     

    Dans sa célèbre Histoire Naturelle, Pline l’Ancien (23-79) faisait mention des vertus de l’agate pour détourner les tempêtes. Au Moyen Âge, l’abbesse Hildegarde de Bingen (1098-1179) préconisait la calcédoine portée en contact avec la peau, si possible sur le trajet d’une veine, pour prévenir les désordres de la colère. Entre nous et les cristaux se joue une histoire ancestrale qui s’explique aujourd’hui par une meilleure compréhension de notre système énergétique. « Nous sommes composés de minéraux permettant un effet de résonance », rappelle Wydiane Khaoua-Briez, cofondatrice de Cristaux & Bien-être. C’est le cas pour notre squelette et nos dents, mais pas seulement. « Des sels minéraux et des oligoéléments (magnésium, aluminium, lithium) interviennent dans de nombreuses fonctions de l’organisme, y compris nerveuses ou psychiques », ajoute Gérard Cazals, spécialiste de l’énergie des pierres et fondateur de Cristal’Essence. Quand on sait qu’au coeur de nos cellules, également, se trouve du silicium, un élément essentiel de la matière vivante, comment s’étonner, dès lors, de nos affinités énergétiques avec les pierres ?

     

     

    Rencontrer la bonne pierre



    Pour bénéficier des vertus des pierres, la rencontre est importante. Le choix, tout d’abord, peut se faire en consultant des ouvrages de référence, un conseiller, ou encore de manière intuitive. « Ensuite, pour travailler avec elle, il va falloir abandonner le prisme de notre mental et résolument ouvrir le champ de nos perceptions », recommande Wydiane Khaoua-Briez. S’il y a une consigne à retenir, c’est celle de la simplicité ! « Des pierres peuvent plus ou moins vous convenir. Toutefois, il n’y a pas d’effets toxiques à craindre », ajoute Gérard Cazals. Si des sensations dites négatives surviennent et s’il vous est difficile de faire preuve de discernement, prenez conseil !

    En pratique
    La rencontre se fait par le contact physique. Prenez-la dans les mains, regardez- la, mettez tous vos sens en éveil. Que ressentez-vous ? Cela peut être une chaleur, un frisson, une vague d’énergie, une émotion, ou encore du rejet. Quelles que soient les perceptions, elles vous appartiennent. « La pierre ne se pose pas de questions, elle fonctionne comme un diapason qui va toujours émettre la même fréquence, celle de son identité vibratoire », précise Wydiane Khaoua-Briez. Ce contact en présence avec la pierre peut durer cinq à dix minutes, comme une heure ou plus. Au bout d’un moment, vous sentirez la pierre chauffer, signe de votre connexion.

     

     

    Bénéficier de vertus thérapeutiques



    Les cristaux agissent en permanence lorsqu’ils vous entourent ; le simple fait de les garder près de soi, ou de les tenir, permet de bénéficier de leurs vertus. Chaque cristal agit sur une zone spécifique, qu’elle soit organique, psychique ou spirituelle, en rééquilibrage, par mise en résonance vibratoire. Il est possible également de le porter, si besoin. En effet, placer un cristal directement sur le corps, dans le cadre d’une action spécifique, peut augmenter ses effets, ses vertus étant véhiculées par le système énergétique du corps. Les applications thérapeutiques connues aujourd’hui ont été transmises grâce aux traditions orales ancestrales. Les céphalées, par exemple, se traitent en plaçant une améthyste à l’endroit de la douleur. Pour les problèmes digestifs, la citrine sur l’estomac va soulager.

    En pratique
    « L’efficacité de l’action de la pierre est importante, car vous passez plusieurs heures à son contact, sans même y penser, à un moment où votre mental est détendu », explique Wydiane Khaoua- Briez. En lithothérapie, la calcite bleue est la pierre contre les insomnies. Il su¡t de la poser sur votre poitrine, le plexus ou le ventre, avant de dormir. Puis au moment où le sommeil arrive, placez-la sous l’oreiller. Son utilisation peut se faire aussi longtemps que nécessaire. La lithothérapeute précise :« Les pierres ont une action régulatrice, elles fonctionnent comme des diapasons et ajustent des énergies en distorsion, en excès, ou en déficit. »

     

     

    Programmer un projet



    La programmation consiste à se servir de pierres comme supports pour obtenir une réponse à une demande précise ou réaliser un projet. « C’est un travail au niveau de la conscience », précise Gérard Cazals. Les pierres permettent de focaliser l’énergie et nos intentions pour mener à bien un projet. La technique est finalement proche de ce qui se fait en informatique. « Le cristal de roche constitue l’élément central de la mémoire du programme, comme l’est le silicium dans les microprocesseurs d’un ordinateur. Il stocke l’information, amplifie son énergie et la restitue. »

    En pratique
    Choisissez un cristal de roche en forme de prisme taillé et poli, afin de le poser pointe vers le haut. Clarifiez votre demande et les qualités en jeu pour réaliser votre programme. Par exemple, pour réussir un examen, vous avez besoin d’un esprit clair, d’une bonne gestion du stress et de confiance en vous. Repérez les pierres qui possèdent ces vertus (dans ce cas précis, la fluorite, le larimar, la citrine) et déposez-les près du cristal. Le principe est simple : il consiste à donner l’information au cristal de roche, à travers les pierres choisies. Par un contact quotidien de quelques minutes, une méditation, un échange énergétique, le programme est activé à l’intérieur de vous. Vous vous imprégnez de l’énergie et des qualités des pierres centralisées par le cristal. La présence du minéral, véritable entité physique et énergétique, à la fois matière et énergie, résonne au coeur de nos cellules. Pour un meilleur résultat, utilisez trois ou quatre pierres, pas plus.

     

     

    Nettoyer une pierre



    Pourquoi devrions-nous « purifier » les pierres, alors qu’elles sont issues du coeur de la Terre, symboles de l’état original, pur et immuable ? Du fait de leur structure cristalline, les pierres nous transmettent des mémoires ancestrales. « Elles peuvent ainsi s’imprégner d’énergies parasites, émotions et pensées négatives, que ce soit d’une personne ou d’un lieu », nous explique Gérard Cazals. Il existe une réelle interaction entre leur énergie, la nôtre ou celle de l’environnement. Elles le captent. C’est pourquoi il est nécessaire de les purifier régulièrement. La méthode la plus répandue depuis la nuit des temps est d’utiliser de l’eau.

    En pratique
    Pour purifier d’une empreinte quotidienne les pierres que l’on porte ou celles utilisées fréquemment, il su¡t de les passer sous l’eau courante, froide de préférence, comme on se rincerait les mains. Une ou deux minutes suffisent. C’est une mesure d’hygiène énergétique. D’après Gérard Cazals : « Cette eau qui ruisselle a des vertus purifiantes plus importantes qu’une eau stagnante dans laquelle on plonge la pierre. » Dans le cas d’une immersion, préférez une pratique hebdomadaire, en ayant pris soin d’y ajouter une pincée de sel. Ces pratiques sont à éviter avec les sulfures de fer : pyrite, marcassite, bojis, ou les oxydes de fer comme l’hématite, la magnétite ou les météorites métalliques. Dans ce cas, la fumigation d’encens ou de sauge est préconisée.

     

     

    Purifier un lieu



    Dans les différentes traditions, les peuples ont choisi pour protéger leur habitat des pierres disponibles dans leur environnement immédiat. En Afrique, il est de coutume de placer un oeil de tigre à l’entrée d’une maison, pour éloigner les influences négatives. Les Amérindiens utilisent la turquoise, les Chinois le jade. Si se protéger d’intrus est nécessaire, purifier son environnement des nombreuses perturbations l’est tout autant. Pour Wydiane Khaoua- Briez, « elles peuvent être électromagnétiques, ou telluriques, avec la présence de rivières souterraines, mais aussi énergétiques, ou encore dues à des personnes présentes ou du passé. »

    En pratique
    Absorber les ondes toxiques est une première étape. « La solution minérale réside dans des pierres dites de prise de terre, comme la tourmaline noire, qui vont absorber les ondes toxiques et les rendre à la terre », précise la jeune femme. C’est une pierre de protection complète qui répond à différents types de nuisances (électromagnétiques, telluriques, humaines). À titre informatif, on peut l’utiliser pour une pièce de 10 à 20 m2, en gros cristaux générateurs de 200 à 500 grammes. Élever son taux vibratoire est une deuxième étape. Gérard Cazals conseille de placer aux quatre coins de la pièce un cristal de roche, la pointe dirigée en oblique vers le centre de la pièce, de façon à tracer une onde de forme pyramidale. En cas de présence d’une nappe d’eau entraînant une stagnation de l’énergie, le cristal de roche peut redynamiser l’énergie de la pièce. Toutefois, le diagnostic d’un géobiologue est recommandé.

     

    Source : .INREES.com

     

    Des pierres pour l’harmonie

    La nature recèle des merveilles qui sont cachées à nos yeux......

     

    « Juillet Se brancher à la Terre... pour guérir ? »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :