• Quelles marques arrêtent la vente d’œufs issus de poules en batterie ?

    Grâce à la sensibilisation de la Fondation 30 Millions d’Amis et des associations de protection animale, face à la pression des consommateurs, plusieurs distributeurs ont arrêté la commercialisation d’œufs de batterie. 30millionsdamis.fr vous dresse la liste !

    Les conditions d'élevage des poules en batterie sont indignes ! © mr.lightning - Fotolia.com

    Certaines marques de l’agroalimentaire ont décidé d’arrêter la commercialisation d’œufs issus de poules élevées en batterie. Des engagements d’ores-et-déjà effectifs, à court ou moyen terme pour d’autres :

    • Aldi (d’ici 2025)
    • Colruyt
    • Les Mousquetaires (comprenant Intermarché, Netto…) (d’ici à 2020)
    • Lidl (dès 2025)
    • Monoprix
    • Schiever-Atac
    • Système U (d’ici 2020)

    D’autres marques renoncent aux œufs de poules en batteries pour leurs préparations : Unilever (Amora), Subway, Ikea, Lesieur…

    La réalité de l’élevage de poules en batterie

    En France, on dénombre 47 millions de poules pondeuses, dont 69 % en cage. Seules 24 % ont accès au plein air et 7 % en élevage au sol*.
    Les gallinacés élevés en batterie sont maintenus dans des espaces exiguës (l’équivalent d’une feuille A4) et grillagés. Ces conditions d’élevage intensif exposent les volatiles à des problèmes de santé (fractures, ostéoporose) et leur imposent d’importantes restrictions comportementales. La promiscuité et la pauvreté de l’environnement les empêchent d’exprimer des comportements naturels (nicher, fouiller le sol…) : ces privations sont source de stress.

    Comment bien choisir ses œufs ?

    Sur chaque œuf figure sur la coquille un « code producteur », informant sur sa provenance. Pour privilégier l’élevage de poules pondeuses en plein air, achetez des œufs avec l’inscription « 0 FR » ou « 1 FR ». Bannir ceux avec l’inscription « 2FR » (Elevage en bâtiment : 9 à 12 poules par m²) et « 3FR » (Elevage en cage : 13 à 18 poules par m²) !

    * Source L214 (données 2014)

    Source : 30 millions d'amis

    « Le rendez-vous manquéJames Leininger, l'enfant réincarné »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Miggy
    Mardi 17 Janvier à 20:00

    Bravo Véronique  d'avoir mis cet article sur les poules et leur oeufs.   Personnellement je préfère payer plus pour m'assurer que les poules ont une meilleure qualité de vie en liberté puis les oeufs eux mêmes ont un meilleur goût.

     

     

     

      • Mardi 17 Janvier à 21:14

        Merci Miggy pour votre commentaire, je suis heureuse de vous retrouver.

        Vous avez raison, les œufs sont meilleurs et plus nutritifs et surtout les poules sont plus heureuses.

        Que ceux qui traitent les poules de cette façon fassent faillite grâce aux achats responsables de ceux qui aiment les animaux et les respectent car les animaux peuvent souffrir que ce soit des poules, des chiens, des chats, des vaches, des cochons etc.... je ne vais pas tous les énumérer mais tous animaux sont des êtres sensibles.

        A bientôt ma chère Miggy.

        Vérona

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :