• Pâques et l'arrivée du printemps

    Pâques et l'arrivée du printemps 

     La déesse du printemps Ostara, jadis vu et honorée par les êtres humains.

     

    L'arrivée du printemps 

    Une fois l'an Ostara fait le tour de la terre en transmettant son irradiation de force élémentale qui provoque la germination des semences. Certains membres des peuples germaniques et celtes pouvaient jadis, lorsque l'onde conductrice n'avait pas encore était entièrement rompue, voir un bel élémental féminin au début du printemps, suivi de son long cortège. Des animaux tels que les hérons et les lièvres rosés appartenaient aussi au cortège d'Ostara.

    L'annonce de la venue d'Ostara déclenchait chez les êtres humains un intense activité. Maisons, jardins et étables étaient nettoyés et toutes les choses vieilles et inutiles étaient brûlées...... Les femmes répandaient parmi les potagers et les champs, des nids remplis d'œufs peints en rouge. Elles espéraient  chaleureusement  en agissant ainsi que la déesse les aperçut et les bénit.....

    L'arrivée du printemps

    Tandis que les femmes s'attendaient à voir les œufs rouges attirer l'attention de la merveilleuse déesse, les enfants parcouraient les prairies et les forêts munis de petits marteaux en bois qu'ils frappaient contre le tronc des arbres ou contre de grands blocs de pierre afin de prier les elfes des arbres et les gnomes des pierres de transmettre à la déesse du printemps que tous les êtres humains de cette région là, adultes ou enfants attendaient sa venue avec amour et tendresse.

    Or aujourd'hui personne ne pense plus à Ostara, qui autrefois était si chérie et dont la venue était attendue si anxieusement et chaleureusement par tous.

    L'arrivée du printemps

    Uniquement en langue allemande le nom reste vivant. Le mot Ostern (Pâques) provient du mot Ostara. Une fois l'an, certes, on célèbre la fête d'Ostara, les Pâques (Osterfest) ! La fête est célébrée à la même époque, mais la venue de la déesse du printemps qui fertilisait les semences n'est plus célébrée, et néanmoins la résurrection de Jésus après qu'il ait été cruellement assassiné est fêtée par toute la chrétienté.

    Vue de loin, Ostara ressemble à un nuage transparent, tout fleuri de tonalité vert clair. Elle porte une robe vert clair, large et longue, bordée de longues et larges bandes fleuries. Ces fleurs sont d'une telle vivacité qu'elles semblent se mouvoir au beau milieu d'un jardin. Ses cheveux scintillent aussi d'une tonalité vert clair, et ils brillent parfois dans un ton blanc argenté. Une guirlande de campanules tintant doucement orne sa belle tête.

    Son visage a l'éclat des perles. Au fond de ses yeux ronds de couleur vert foncé scintillent très souvent une lueur rouge. C'est un regard qui transperce la matière grossière dense. Ce regard commun à plusieurs élémentaux, peut être ici comparé aux rayons X, car c'est ce qui se rapproche le plus de la compréhension humaine.

    L'arrivée du printemps

    Extrait du livre "Le jugement dernier sur la terre" Roselis Von Sass

     

     

     

     

     

     

    « Joyeuses PâquesChaumière d'ici et d'ailleurs »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :