• Novembre le ténébreux

    Novembre le ténébreux

     

    Novembre le ténébreux

    De plus en plus noir aux cieux,
    De pluies, de vents et de rafales,
    Novembre peu à peu s'installe
    En son royaume mystérieux.

     

    Novembre le ténébreuxDe tous les mois, le pauvre gueux,

    Dans son manteau tout dépouillé,

    En plus d'être le mal aimé,
    Est le mois le plus ténébreux.

    Courts sont les jours, longues les nuits,
    Brouillards et brumes l'accompagnent,
    Mettant leurs voiles sur la campagne
    Au gré de leur mélancolie.

    Un rai de soleil parfois,
    Crève la colère des nuages
    Illuminant le paysage,
    Qui tout a coup ce met en joie.

    On en fait le mois des pleurs,Novembre le ténébreux
    De la tristesse et de la mort,
    De la nature qui s'endort
    Dans un linceul de froideur.

    Mais mon cœur sait battre pour lui,
    Car il cocone tout en douceur,
    Le printemps et ses jolies fleurs,
    Ce jardinier aux cheveux gris.

    Alphonse BLAISE

    « Le message de la forêtDonne-moi des ailes »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :