• Novembre

    Novembre

    Novembre

     

    Novembre sur le quai

     

    Quelque part le long du quai
    Les cheveux, par le vent, emmêlés
    Dans mon vieux pull, emmitouflée
    NovembreSans résister, je me laisse embarquer,
    Sur les ailes invisibles du vent.
    Je m'abandonne à mon imaginaire
    Bien au-delà des hautes terres,

    Très loin du côté du levant
    Novembre s'étire sur le flanc des collinesNovembre

    Jetant une immense couverture
    De chauds coloris sur la nature

    Dans la lumière du jour qui décline.
    La valse des feuilles mortes
    Que le vent transporte
    Me ramène à la réalité.
    Sortant de mon immobilité
    Je relève mon col frileusement
    Et m'éloigne à grands pas, rapidement.

     

    Dominique Sagne.

     

    « Un chat sauve la vie d'un bébéSculpture de la nature »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :