• Liaison brisée

     

    Liaison brisée

    (Suite des douze nuits sacrées)

      

     

    « La fête des douze nuits sacréesimagesCAW05ZKD.jpg

    (Suite..........)  

       

    Et vint plus tard l'époque où plusieurs membres de ces peuples ne pouvaient plus être reliés par les "rubans célestes de l'amour".  

    Pendant les douze nuits sacrées, les créatures humaines demeuraient longuement assises chez elles, la conscience lourde et craintive, dans l'attente de la venue des visiteurs invisibles.... Viendraient-ils ? Les tables étaient encore une fois richement préparées, les maisons joliment décorées.Apparemment tout était comme auparavant.....  

    Inquiètes, craintives et la conscience lourde, ces créatures humaines attendaient les visiteurs de l'essentialité.Mais c'était une vaine attente.

    Les visiteurs n'y sont jamais plus revenus........... Ils ne pouvaient d'ailleurs même pas le faire, puisque les horribles configurations attachées aux créatures humaines, surtout aux femmes, les faisaient tous s'enfuir.....  

    Les êtres essentiels, sans exception, craignent les configurations d'envie, de jalousie, d'avidité, enfin, ils craignent tous les maux qui prennent  la forme de créature humaine.Ils fuyaient donc devant tous, terrifiés, sans pouvoir comprendre la cause de ces horribles configurations, et sans comprendre pourquoi elles s'attachaient surtout aux femmes......  

    Peu à peu se troublait chez l'être humain l'équilibre entre le raisonnement et l'esprit. La suprématie avait été conférée au raisonnement et l'être humain cédait chaque fois plus à toutes les influences des ténèbres. 

    La femme éprouve les irradiations de la Lumière plus intensément que l'homme. De la même façon, c'est encore elle qui s'ouvre plus largement aux courants négatifs qui poussent actuellement l'humanité entière à la ruine.  

    Autrefois, les rubans célestes de l'Amour rapprochaient avec amour toutes les créatures humaines. Mais ces rubans se sont rompus. Toute liaison entre les humains et les mondes des êtres de la nature cesse d'exister.  

     Les créatures humaines étaient devenues bien "civilisées", les êtres essentiels n'avaient plus de place dans leur vie. Ils se sont alors transformés en des figures de contes de fées, profitables uniquement aux enfants ....ou même pas... Car les enfants d'aujourd'hui ne s'intéressent même plus aux "contes de fées".  

    Extrait du livre de Roselis Von Sass - Le jugement dernier sur la Terre -

       imagesCAQBRFII.jpg

    « Les UralydènesLes êtres élémentaux des vents »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :