• Les oiseaux migrateurs perdent le nord

    Etude faite par des chercheurs allemands dirigée par le professeur de sciences neurosensorielles d'Oldenburg spécialiste de l'orientation des oiseaux.

    La boussole interne des oiseaux migrateurs ne fonctionnerait plus lorsqu'elle est exposée au bruit électromagnétique.

    Henrik Mouritsen et son équipe ont constaté  que ce sont les fréquences comprises entre 50 kilohertz et 5 mégahertz qui sont responsables de la désorientation des oiseaux.

    Or cette gamme est celle utilisée pour la radio-diffusion. Ce spectre correspond également aux ondes émises par les appareils électroniques courants.

    Mais les téléphones portables ou les lignes à haute tension ne sont pas concernés.

    L'activité humaine en ville serait donc nuisible aux oiseaux migrateurs.

    Article prélevé sur la revue Inexploré n° 23

    « La cigogne amoureuseL'intelligence des cétacés »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :