• Le bouleau, la soeur accueillante

    Le bouleau, la soeur accueillante

     

    Le bouleau est un arbre pionnier qui peut atteindre 20 mètres de hauteur. Facile à distinguer par son tronc de couleur blanche, ses ramures tombent comme des voiles qui flottent dans le vent. Son écorce est lisse et douce. Elle a jadis servi comme support pour l’écriture car elle se détache facilement et se conserve longtemps. Le bouleau pousse souvent en colonies. Ses fruits, les akènes, provoquent de nombreuses réactions allergiques. C’est un arbre très utilisé en phytothérapie pour son action diurétique et dépurative, notamment grâce à sa précieuse sève.

     

    Le bouleau, la soeur accueillante

    POURQUOI VENIR AUPRÈS DU BOULEAU FAIRE DE LA SYLVOTHÉRAPIE ?

    Le bouleau représente la porte entre les mondes de la vie et de la mort. Cet arbre, empreint de connaissances, est un arbre féminin qui danse avec légèreté dans le vent. Éternelle ballerine, le bouleau ne semble presque pas vieillir. Il a traversé les siècles depuis l’ère glaciaire jusqu’à aujourd’hui. Cette Dame blanche a réussi à coloniser les terres désolées de sa lumière, les emplissant d’énergie et les transformant en magnifiques forêts fantasmagoriques. Auprès du bouleau, vous entrerez en contact avec la fluidité féminine, votre inspiration grandira et vous vous sentirez respirer de bonheur et de joie de vivre. Rentrer en contact avec la sagesse du bouleau, c’est recommencer à zéro, laisser à ses pieds toutes les énergies du passé pour traverser une nouvelle ère de votre vie, sans aucune peur, libéré de vos soucis. Maintenant, vous sentez une énergie légère vous emplir, vous êtes prêt à changer le monde, à prendre de nouvelles résolutions. Tout est possible, rien ne vous arrête plus. Le bouleau est comme votre grande sœur, accueillante et pleine de douceur. Aller à sa rencontre durant votre promenade en forêt, apaise immédiatement votre âme, vous fait sentir écouté et compris. La traversée de ces forêts vous donne la sensation d’être à la maison, en famille, car la discrète présence du bouleau purifie l’atmosphère. Son aspect muet ressemble à une vieille femme aux cheveux blancs ou à une jeune adolescente qui danse dans le vent. En sortant de la forêt de bouleaux, vous vous sentirez libre d’aller de l’avant et d’avancer vers une nouvelle vie qui s’offre à vous. C’est l’arbre purificateur.

    Source psychologie.com

    A lire : Promenons nous dans les bois...

     

    « Le pin, la mère aimanteLe chataignier, l'ami fidèle »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :