• La sagesse des indiens

    La sagesse des indiens

    "Les morts des blancs oublient le pays de leur naissance quand ils s’en vont pour cheminer sous les étoiles.

    Nos morts n’oublient jamais cette terre merveilleuse, car elle est la mère des Indiens.

    Nous faisons partie de la terre et elle fait partie de nous. Les fleurs odorantes sont nos sœurs, les chevreuils, le cheval, le grand aigle sont nos frères."
     

    Seattle (chef des Dwamish).

    La sagesse des indiens

    "La différence entre les Blancs et les Indiens, c’est que les blancs pensent que la nature leur appartient, tandis que les indiens pensent que c’est eux qui appartiennent à la nature." 

    Indien inconnu connaissant les mentalités de son peuple et des blancs.

    La sagesse des indiens

     "Notre terre vaut mieux que de l’argent. Elle sera toujours là. Elle ne périra pas, même dans les flammes d’un feu. Aussi longtemps que le soleil brillera et que l’eau coulera, cette terre sera ici pour donner vie aux hommes et aux animaux. Nous ne pouvons vendre la vie des hommes et des animaux. C’est pourquoi nous ne pouvons vendre cette terre. Elle fut placée ici par le Grand Esprit et nous ne pouvons la vendre parce qu’elle ne nous appartient pas."
       

    Chef indien Blackfeet (Pieds-Noirs)

     

    La sagesse des indiens 

     "Nous autres les Indiens avons toujours aimé et respecté la nature. Que des hommes tentent de la modifier, nous préoccupe énormément.

    Sachez qu'il est toujours plus difficile de rétablir l'équilibre naturel que de produire un déséquilibre.

    L'homme n'est pas né sur Terre pour corriger la nature, mais pour en être le fidèle gardien."

     

    « La valeur de la terreRespect de la terre »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :