• Bouleversant, une chatte retrouvée...

    Bouleversant, une chatte retrouvée

    Alors que sa chatte s'était échappée de sa cage de transport en mai 2018 à la gare d'Abbeville (80), Alexandra a eu le bonheur de la retrouver grâce aux agents municipaux de la ville et de l'opération de stérilisation des chats libres de la Fondation 30 Millions d'Amis. Focus sur cette belle histoire (3/3/2020).

     

    « Je la croyais morte ». La profonde émotion d'Alexandra Estèbe (28 ans) reste intacte un mois après avoir retrouvé Penthésilée, jolie chatte empruntant son nom à la reine des Amazones. Près de deux ans plus tôt, la jeune femme originaire de Toulouse pensait avoir définitivement perdu sa minette alors âgée de 2 ans. Alors qu'elle arrivait à la gare d'Abbeville (Somme), l'animal s'est s'enfui après l'ouverture accidentelle de sa caisse de transport et n'est jamais revenu vers sa maitresse. « Je m'en voulais tellement, se souvient cette professeure de français. Je faisais toujours attention et là, au moment où je pose la cage, elle s'ouvre. Il était 20 heures. Il faisait nuit. Elle avait peur. Je n'ai jamais pu la rattraper. J'étais tellement triste. Je venais de perdre ma maman quelques semaines plus tôt. Je vous laisse imaginer mon état... »

    Dévastée, Alexandra a tout fait pour la récupérer : « J'y allais tous les jours pour mettre de la nourriture afin de l'attirer, raconte-t-elle. Pendant plus d'un mois, j'ai posé des affiches, posté ses photos sur les réseaux sociaux. Je faisais des tours car rien ne me disait qu'elle était restée dans cette zone. Rien n'y faisait. Elle n'était plus là. » 

     

    Montagnes russes émotionnelles

    Deux mois après sa disparition, l'espoir renaît quand un refuge affirme avoir retrouvé un chat non pucé ressemblant fortement à Penthésilée. « Normalement elle est identifiée, mais on m'a dit qu'il pouvait arriver qu'elle perde la puce, explique la maîtresse. Je voulais tellement la revoir que j'ai été naïve. Je me suis persuadée que c'était elle. » A son arrivée sur place, Alexandra découvre un chat en très mauvais état et ne parvient pas à déterminer si c'est le sien. Sous cette tempête d'émotion, elle finit par le croire... Mais souffrant d'une leucose, l'animal a dû être endormi par le vétérinaire et l'enseignante, se faire une raison : Penthésilée s'en était allée.

    L'ascenseur émotionnel reprend le 3 mars 2020 quand la jeune femme, résidant alors à Amiens (80), reçoit un appel de la police municipale d'Abbeville. La commune fait partie des villes collaborant avec la Fondation 30 Millions d'Amis pour son opération de stérilisation des chats libres. Une campagne qui a permis de stériliser 80 chats depuis le début de l'année. Dans ce cadre, une employée municipale contacte Alexandra pour lui signaler qu'une chatte a été capturée... près de la gare. Grâce à l'identification, la vétérinaire est formelle : c'est « Penthé » ! 

     

    Retrouvée grâce à... l'opération "chats libres" de la Fondation 30 Millions d'Amis !

     

    Bouleversant, une chatte retrouvée

    "Penthé" a rapidement retrouvé ses repères chez Alexandra./DR

     

     

    « Quand j'ai reçu l'appel, je n'y croyais pas vraiment, reconnait l'enseignante. Je pensais qu'elle était morte. Mais une fois chez la vétérinaire, je l'ai immédiatement reconnue... Et elle aussi ! Je suis éternellement reconnaissante envers celles qui l'ont trouvée. Comme quoi l'identification, c'est essentiel ! » Si ces retrouvailles sont à mettre au crédit des employées municipales, l'opération de stérilisation des chats libres aura fait deux heureuses. « C'est vraiment une très belle opération, souligne Alexandra. Déjà pour les chats errants, c'est un travail essentiel que toutes les villes devraient faire. Et mine de rien, ça m'a permis de récupérer Penthé ! » Pour rappel, la Fondation 30 Millions d'Amis travaille avec toutes les municipalités signataires d'une Convention pour la stérilisation des chats libres ; même si durant cette période de confinement ses équipes sont confrontées à quelques difficultés.

    Le duo reformé, désormais inséparable, vit aujourd'hui son confinement dans le bonheur le plus total. « Avec mon copain, on adore l'embêter, sourit la Toulousaine. Elle a l'air épanouie. Je ne pouvais pas rêver meilleur dénouement. »

     

    Source : Site 30 millions d'amis

    « Avril - Adolphe Retté -Joyeuses Pâques ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :